Studio Le Gabs

La photographie ensemble

Petite botte secrète en concert

Introduction

Je ne suis pas habitué des concerts, mais j'y vais de temps en temps car c'est un exercice formateur.

Cet article, comme tous les articles de ce blog, sont destinés à partager mes expériences sous une forme pseudo-didactique dans le but d'aider les photographes en herbe, s'ils en ont besoin.

Cela m'aide également à réfléchir sur mon travail et à m'améliorer. On a toujours à s'améliorer !

f/1.8

Grande ouverture, faible profondeur de champ, ouverture disponible sur focale fixe à un prix la plupart du temps correct. Exception : Sigma 18-35 MM F/1,8 DC HSM, un zoom pour "petits" capteurs.

En concert, bien (trop ?) souvent les "pro" utilisent un objectif de focale 70-200mm (un zoom donc) à ouverture constante de f/2.8. C'est lumineux et cela permet une profondeur de champ assez faible, avec les avantages du zoom quand on ne peut pas trop se déplacer. Et puis ce sont de bons objectifs.

Mais c'est presque deux fois moins lumineux qu'un objectif ouvrant à f/1.8.

Petit exemple : une photo prise au 70-200 à pleine ouverture en ISO 3200, sera prise en ISO 800 par un objectif ouvrant à f/1.8. La photo sera alors moins bruitées, plus propre. A chacun de déterminer si c'est un paramètre intéressant ou pas pour lui. 

Bémol : qui dit profondeur de champ faible dit plus grande difficulté à être précis dans sa mise au point. Est-ce vraiment un problème ? Une photo de concert doit-elle être nécessairement parfaitement nette ? C'est affaire de goût. 

Pryapisme - FF, 135mm, f/1.8, ISO 800

T-stop

Le "f-stop", c'est l'ouverture de l'objectif, alors que le "t-stop" c'est la quantité de lumière transmise sur le capteur.

L'idéal c'est d'avoir un t-stop = au f-stop. Mais ce n'est pas souvent le cas.

Quelques exemples s'imposent (données du site DXO-Mark) :

Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM : 3.3 Tstop
Nikon AF-S VR Zoom-Nikkor 70-200mm f/2.8G IF-ED : 3.5 Tstop
Sony FE 70-200mm F2.8 GM OSS : 2.9 Tstop
Ici par exemple c'est le Sony qui laisse entrer le plus de lumière, autrement dit le plus lumineux, le plus sensible.

Tamron SP 85mm f/1.8 : 2 Tstop
Nikon AF-S NIKKOR 85mm f/1.8G : 2 Tstop
Sony FE 85mm F1.8 : 1.8 Tstop
Sony FE Carl Zeiss Sonnar T* 55mm F1.8 : 1.8 Tstop
Canon EF 50mm f/1.8 II : 2.1 Tstop
Nikon AF-S NIKKOR 50mm f/1.8G : 2 Tstop
Sigma 18-35mm F1.8 DC HSM : 2.3 Tstop

Nikon AF-S Nikkor 85mm f/1.4G : 1.6 Tstop, tiens tiens ce n'est pas si loin de 1.8 ça. Pour un objectif qui coûte le triple de la version f/1.8G, ça fait réfléchir...
Sigma 85mm F1.4 DG HSM A : 1.8 Tstop, encore plus flagrant pour un objectif réputé de la gamme "Art" de Sigma...

Dans tous les cas les focales fixes annoncées avec un f-stop de 1.8 restent toujours plus lumineuses que n'importe quel zoom.

Doolin' - FF, 85mm, f/1.8, Tstop 2.0, ISO 4000

La focale, c'est très important aussi.

Varier les angles. Etre dans l'action grâce à des focales plus courtes, ou privilégier l'émotion avec des focales plus longues, ou l'inverse. 

Et donc anticiper en fonction des possibilités de déplacements, faire des choix techniques et artistiques, peut être connaître aussi l'artiste et sa musique. 

Pryapisme - FF, 135mm, f/1.8, ISO 2000

Sleepytime Gorilla Museum - APS-C, 50mm, f/1.8, ISO 800

Vendeurs d’enclumes - APS-C, 70-200@168mm, f/4, ISO 1600 (cela veut dire qu'il y avait beaucoup de lumière sur scène contrairement aux apparences)

The Gartlooney Rats - APS-C, 50mm, f/1.8, ISO 800

Doolin' - FF, 85mm, f/1.8, ISO 1600

Vendeurs d'enclume - APS-C, 24mm, f/4.0, ISO 1600

Lafayette Regency - FF, 135mm, f/1.8, ISO 640